L'annuaire des séries télé visionnables en streaming sur internet
jeudi 22 février 2007
6 commentaires

QUITTE OU DOUBLE

Ni Sarko ni Ségo. Candidat du "ni-nisme", François Bayrou se rêve en homme providentiel et s'attire les foudres du PS et de l'UMP. Sa stratégie "hors clivages" est un coup de poker pour son avenir politique.


Haro sur le Béarnais. Les deux principaux partis concentrent aujourd'hui leurs attaques sur le candidat UDF, qui mise sur un positionnement ni droite ni gauche pour conquérir les Français. Mais en optant pour cette stratégie de l'anti-establishment, en se démarquant définitivement de son ancienne famille politique (il a quand même été ministre de Balladur !), le "Che Guevara" de Bordères joue son va-tout. C'est l'Elysée ou il perd tout. Le sacre ou la longue, très longue traversée du désert...Bref, le Giscard de 1974 ou de 1981. "Je ne rentrerai pas au bercail et je n'ai aucune intention de retrouver les formes du passé" a prévenu François Bayrou ce matin sur France Inter, en cas d'élimination au premier tour. C'est dit, il ne votera pas Sarkozy. La rupture est consommée, et aucune marche arrière n'est désormais possible pour le leader centriste.
Mais pourquoi inquiète-t-il tant Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, qui l'avaient plutôt épargné jusqu'ici ? Son potentiel électoral est réel. Son discours modéré peut séduire des sympathisants socialistes, or la candidate ne dispose que d'un réservoir de voix limité, tant l'étiage de gauche est bas (le total des intentions de vote PS-PC-Verts-extrême gauche est le plus bas depuis 1969 !). A droite, une frange des électeurs peut être rebutée par l'image libérale et sécuritaire du leader UMP. De ce fait, d'aucuns lui prédisent un destin à la Chevènement et pronostiquent, une fois explosée la bulle médiatique, un décrochage dans l'opinion. En draguant sur tous les bords, le risque de flouter son image est grand...
Le leader du FN a, de son côté, légitimement moins de raisons d'être inquiet. On pourrait croire que le candidat UDF morde sur son électorat en captant les votes protestataires des Français lassés de l'alternance et de la bipolarisation. C'est oublier que la base électorale de Le Pen est solide. Au second tour en 2002, 5 525 906 électeurs ont fait fi du battage médiatique sans précédent et des consignes de vote unanimes de la classe politique, et sont déplacés jusqu'à l'isoloir pour soutenir le leader d'extrême-droite. Ces électeurs-là, motivés, sont bien réels, quand pour l'heure, le score de Bayrou reste virtuel et fourni par des instituts de sondages dont on connait l'infaillibilité...Si l'on prend en compte la volatilité de l'électorat, à deux mois - une éternité en temps de campagne - du second tour, le possible ressaisissement des sympathisants de gauche sur un vote "utile" socialiste, l'énorme réservoir des "sans opinion" qui font leur choix dans les derniers jours, il est raisonnable de considérer encore aujourd'hui l'hypothèse de "l'homme providentiel" comme hasardeuse et opportunément bonne à alimenter un débat politique qui peine à passionner les Français.



 

del.icio.us it! - Digg it! - Blogmark it! - Ajouter  mes favoris Technorati - Fuzz it! - Scoop it!

 

 

Qui©he
a dit à
jeudi 22 février 2007

L'idée qu'à un poste on choisirait le meilleur point. C'est noble certes, c'est même normal quand par exemple on est selectionneur d'une équipe nationale (qport). Mais j'aimerais un jour qu'on m'explique pourquoi ce sont tjs des gens qui ont un passif gauchiste ou de droite qui se veulent un jour représenter le centrisme. C'est pas nous prendre bcp pour des cons ? L'idée que le clivage gauche droite est dépassé est conpréhensible cependant nous faire croire que c'est l'udf qui l'incarne c'est totalement abusé. D'ailleurs il y a aucuns partis qui incarnerait cette nouvelle politique, du moins il n'a pas encore été inventé. Et c'est pas avec cette 5eme république que le centrisme existera, ni avec une 6eme république qui serait juste une 5eme république bis.

Françaois Bayrou n'est pas nouveau est loin d'etre nouveau dans notre paysage politique. Une question me vient : Tout le monde aurait-il perdu la mémoire ? Il est clair Mlle Canarde que nous sommes en plein dans une urne géante ni-nisme..Mais c'est le cas depuis 1995. Quand cela va t'il s'arreter ? Quand pourront nous avoir des partis politiques inspirant et inspirés ?

 

CK5
a dit à
vendredi 23 février 2007

Mais alors ce serait quoi la 6e République ?

 

Qui©he
a dit à
vendredi 23 février 2007

Un président devrait pas être le représentant du peuple plutôt que son guide ?
Il y a marre que l'on oppose la démocratie au social, marre que ça soit le peuple qui soit considéré comme le mauvais élève responsable de ce qui va mal dans ce pays ! la IV république est le contraire d'une démocratie parlementaire mais seulement une république souveraine. On nous fait insidieusement croire depuis 20 ans que la France serait finalement ingouvernable car l'oposition et la majorité se neutralisent sans cesse. Mais avons nous changé les modes des scrutins pour autant ? Non trop dangereux voyons...

 

CK5
a dit à
vendredi 23 février 2007

Les représentants du peuple ce sont les députés ! Le président est un guide.
Article 5 de la constitution de la 5e République :
"Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État. Il est le garant de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire et du respect des traités.

 

degaulle2007
a dit à
mercredi 28 février 2007

le problème n'est pas dans les institutions mais dans les hommes.votez bayrou

 

LEEPYHOLLOW
a dit à
samedi 3 mars 2007

Mon père, qui a chanté l'Internationale en 1936 lors d'un meeting du Front populaire, a fini sa vie en bourgeois giscardien repu, votant Centre mou, alias UDF.....moi, son fils, vais effectuer un vote quasi révolutionnaire en votant....pareillement UDF (excuse me ?) en 2007....ex MRP(!)...ex Démocrates chrétiens(re !)....moi l'agnostique anarcho-syndicaliste.....la vie apporte de bien belles aventures .....